Le Centre a organisé depuis 1997 des dizaines de manifestations pacifiques en Belgique en faveur des victimes des violations des droits de l'homme au Rwanda. Plusieurs manifestations ont été organisées pour réclamer également la mise en place d’une Commission Vérité, Justice et Réconciliation pour le Rwanda, pour dénoncer les tribunaux traditionnels « Gacaca » qui sont instrumentalisés et discriminatoires et pour faire libérer les prisonniers politiques et autres détenus innocents et sans dossiers judiciaires qui sont emprisonnés au Rwanda depuis 1994.

En 2010, en collaboration avec d'autres associations de la plate-forme de la Société Civile Rwandaise en Belgique - SOCIRWA, le CLIIR a organisé, en marge de l'élection présidentielle du 9 août, une campagne appelée « Rwanda 2010 : Pour Un Nouveau Regard sur le Régime de Kigali ».

Toujours fidèles à son approche de contact direct, le CLIIR a déposé au domicile respectif des principales personnalités gouvernementales et parlementaires belges – avec leur autorisation – un courrier recensant les principaux rapports sur les violations des droits et libertés, y compris l'emprisonnement des opposants pour les empêcher de concourir à l'élection présidentielle. Dans le cadre de la même campagne, le Centre a organisé une série de chaînes humaines devant l'Union européenne et les Ambassades rwandaise et occidentales notamment américaine et britannique.