LuVuEnt-2006/2012 : La justice française sur l'attentat terroriste du 06/04/1994

Délivrance de mandats d'arrêt internationaux - Ordonnance de soit-communiqué contre 9 proches collaborateurs du Général Paul Kagame pour leur implication présumée dans l'attentat anti-Habyarimana (Tribunal de Grande Instance de Paris, Cabinet du Juge anti-terroriste Jean-Louis Bruguière, 17/11/2006)

Lire, sur ce site :

Pages 368 à 433 du pdf constituant le dossier «Rwanda 2010»

Aujourd'hui, les juges français Marc Trévidic et Nathalie Poux revisitent et complètent le travail du juge Jean-Louis Bruguière, moyennant notamment  une enquête balistique. Le 10 janvier 2012, ils ont présenté aux parties le rapport de cette enquête qui est consultable en suivant ce lien :  http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/2/93/44/38/rapport-ballist-attentat-contre-habyarimana-6-4-19-copie-1.pdf

Le Gouvernement rwandais et les avocats des accusés se sont empressés d'affirmer dans la presse que Paul Kagame et ses proches sont désormais disculpés par ce rapport. Or, loin s'en faut ! Le 06/04/2012, le CLIIR a participé à une manifestation à Paris contre cette supercherie.

En effet, les experts eux-mêmes reconnaissent que le fait d'avoir privilégié deux positions de tir des missiles (sur 6) «ne signifie pas que les missiles n’ont pas pu être techniquement mis en oeuvre dans un périmètre un peu plus étendu. Nous considérons (poursuivent les auteurs) qu’une zone étendue vers l’Est et le Sud, de l’ordre d’une centaine de mètres voire plus, sous réserve d’avoir un terrain dégagé vers l’axe d’approche de l’avion, peut être prise en compte.» 

En attendant la note détallée qui sera bientôt publiée sur ce site concernant cette controverse entretenue par Kigali et ses soutiens, il reste regrettable qu'aucune enquête internationale officielle n'ait été commanditée par le Conseil de sécurité de l'ONU sur l'attentat terroriste hautement irresponsable du 06/04/1994 qui a décapité l'Etat rwandais et déclenché le génocide et les massacres de 1994.