LuVuEntendu-2013 - Le 06 avril : ce fut le jour (poème poignant de N. Uwemera)

Le 06 avril 1994, ce fut le jour …

 

Le 06 avril 1994, Ce fut le jour …

Le 06 avril 1994, Ce fut l’heure …

Il était temps de conjuguer tous les verbes ;

Il était temps d’invoquer tous les Saints et les anges ;

Il était temps de conjuguer le présent et le passé ;

De les conjuguer dans tous les temps ;

Il était temps de pleurer dans tous les camps ;

Le 06 avril 1994, Ce fut le jour …

Le 06 avril 1994, Ce fut l’heure …

Il était l’heure de perdre tout ;

Il était l’heure d’arrêter tout ;

Il était l’heure d’oublier tout ;

Il était l’heure de tous les coups ;

Il était l’heure de rendre les âmes !

Le 06 avril 1994, Ce fut le jour …

Le 06 avril 1994, Ce fut l’heure …

Il était l’heure de perdre nos dirigeants ;

Il était l’heure de perdre le Président ;

Il était l’heure de perdre nos ministres ;

Il était l’heure de perdre la loi et les hommes de la loi ;

Il était l’heure de perdre la raison, l’heure de l’anarchie !

Le 06 avril 1994, Ce fut le jour …

Le 06 avril 1994, Ce fut l’heure …

Ce fut le temps de perdre les enfants, les miens et les tiens ;

Ce fut le temps de perdre la femme ou le mari, j’en ai souffert aussi ;

Ce fut le temps de perdre les parents et les grands-parents, les miens et les tiens ;

Ce fut le temps de perdre les amis intimes, les miens et les tiens ;

Ce fut le temps de pleurer les tantes et les oncles, les miens et les tiens ;

Le temps de crier devant l’agonie des neveux et nièces, les miens et les tiens ;

Le temps de perdre les amants et les amis fidèles, les miens et les tiens ;

Le temps de perdre ta compagne et ta compagnie, les miennes aussi :

Le temps de perdre les marraines et les parrains, les miens et les tiens ;

Le temps de perdre les voisins, les collègues, malgré l’amitié et la complicité ;

Le temps de perdre, …

 

Le 06 avril 1994, Ce fut le jour …

Le 06 avril 1994, Ce fut l’heure …

Le temps était arrivé de perdre les efforts fournis pour le pays ;

Le temps était arrivé de perdre l’espoir et d’espérer contre toute espérance ;

Le temps était arrivé de pleurer sans être consolé, tes larmes et les miennes ;

Le temps était arrivé, de mourir sans dignité, sans honneur dans l’horreur ;

Le temps était arrivé d’entendre les cris de douleur et de peur ;

Le 06 avril 1994, Ce fut le jour …

Le 06 avril 1994, Ce fut l’heure …

Il était temps de courir sans savoir où aller ;

Il était temps de se cacher sans être sûr du refuge ;

Il était temps de se séparer sans espoir de se retrouver ;

Il était temps d’être abandonné sans savoir pourquoi ;

Il était temps de dormir le ventre creux malgré l’abondance ;

Le 06 avril 1994, Ce fut le jour …

Le 06 avril 1994, Ce fut l’heure …

Il était temps d’abandonner les biens, l’argent et le demeure :

Il était temps d’abandonner les troupeaux ; moutons, vaches et chèvres ;

Il était temps d’abandonner les volailles, lapins et poussins ;

Il était temps de brader tout, avec ou sans espoir de survivre le lendemain ;

Il était temps d’arrêter les études et les chantiers ;

Il était temps de t’ignorer et m’oublier, aujourd’hui ça me fait encore mal.

Oui ça me fait mal, je n’ai pas pu enterrer ni honorer les miens ;

Oui, ça me fait mal de porter autant de blessures tant d’années ;

Oui, ça me fait mal de camoufler mes angoisses, mes larmes ;

Oui, ça me fait mal de dissimuler ma tristesse, ma peur et ma colère ;

Ta jouissance face à mes peines me chagrine, me désole et m’énerve ;

Tes mensonges gratuits, ta délation, ton arrogance, ça fait aussi mal.

 

Maintenant, il est temps …

 

Et maintenant, voilà 19 ans après,

Que désespoir, au seuil des 20 ans !

Quelle honneur vantée, après toutes ces angoisses ?

Quelle fierté, après autant d’années de bassesses ?

Sommes-nous prêts après tant de grande tristesse ?

Le 06 avril 2013, il est maintenant le jour …

Le 06 avril 2013, il est maintenant l’heure …

Il est temps de tendre la main à l’orphelin et la veuve ;

Il est temps de tendre la main à l’opprimé et au prisonnier ;

Il est temps de tendre la main au rwandais de la veille de l’inoubliable ;

Il est temps de tendre la main au rwandais venu de plusieurs horizons ;

Il est temps de tendre la main au rwandais qui se prénomme : Twa, Hutu et Tutsi :

Le 06 avril 2013, il est maintenant le jour …

Le 06 avril 2013, il est maintenant l’heure …

Il est temps d’analyser, de vouloir et de comprendre ;

Il est temps d’évoluer, personne n’est gagnant ;

Le jour de se repentir, faisant du mal à ton semblable, tu n’as rien gagné ;

Le jour de se rendre compte que ton voisin est aussi humain et a aussi de l’âme ;

Le jour de remémorer que la fin de l’homme n’est guère différente ;

Le 06 avril 2013, il est maintenant le jour …

Le 06 avril 2013, il est maintenant l’heure …

Il est temps de dire non, à l’oppresser et à son rouleau compresseur ;

Il est temps de dire non, à l’injustice et la haine raciale ;

Il est temps de dire non, à l’exploitation des mineurs ;

Il est temps de dire non, à la maltraitance des femmes ;

Il est temps de dire non, à l’exploitation des vulnérables ;

Il est temps de manifester son refus contre tout abus ;

Le 06 avril 2013, il est maintenant le jour …

Le 06 avril 2013, il est maintenant l’heure …

Il est temps de dire non, à ceux qui exploitent les autres pour s’enrichir ;

Il est temps de dire non, aux corrompus qui ne regardent que leurs intérêts ;

Il est temps de dire non, à ceux qui écrasent les uns pour favoriser les autres ;

Il est temps de dire non, à ceux qui se croient assez forts pour terroriser tout le monde ;

Il est temps de dire non, à ceux qui, par leurs gueules, font tout pour faire taire les autres ;

 

Le 06 avril 2013, il est maintenant le jour …

Le 06 avril 2013, il est maintenant l’heure …

Il suffit de gueuler, pour dire non à la guerre et oui à la paix.

Créer un climat de paix ne nécessite plus de compter sur les armes ;

Il suffit de s’inspirer de tous les apôtres de la non violence ;

Sans missile ni machette, sans Kalachnikov ni grenade, un simple coup de gueule ;

N’ayez pas peur de la petite houe ou la corde immorale de « akandoyi »

Que la loi fasse les hommes et pas les hommes qui font la loi ;

Il est temps de briser le silence.

Oui, le 06 avril 2013, il est maintenant le jour …

Oui, le 06 avril 2013, il est maintenant l’heure …

Il est temps de laisser la démocratie s’exprimer ;

Il est temps de libérer les prisonniers politiques ;

Il est temps de libérer le peuple rwandais tant opprimé ;

Il est temps de laisser mon peuple vaquer à ses occupations librement ;

Ta paix sera ma Paix, ton pays sera mon Pays.

 

 

UWEMERA Nelly