Com-2012 : Déclaration du CLIIR sur la condamnation de Mme Victoire INGABIRE

Le Centre de Lutte contre l'Impunité et l'Injustice au Rwanda (CLIIR) dénonce énergiquement la condamnation à 8 ans de prison de la Présidente du parti d'opposition FDU (Forces Démocratiques Unifiées), Mme Ingabire Victoire, par la Haute Cour de Kigali à l'issue d'un procès à caractère politique entaché de nombreuses irrégularités : chefs d'accusation fantaisistes, intimidations des témoins, fabrications de témoignages à charge, ...

Même s'il prend acte du verdict qui reconnaît Mme Ingabire non coupable de “propagation d'idéologie du génocide”, le Centre est d'avis que sa condamnation pour “conspiration contre les autorités par le terrorisme et la guerre” et “déni de génocide” n'est que politiquement motivée.

Ce faisant, le pouvoir de Kigali vient de démontrer une fois de plus sa volonté permanente de museler toute personne ayant un esprit critique et une culture démocratique en manipulant des lois injustes et liberticides intérpretées abusivement par un système judiciaire à la solde du régime dictatorial de Paul Kagame.

Le Centre proteste vigoureusement contre les autorités de Kigali et leur instrumentalisation de la justice à des fins politiques visant à étouffer l'opposition qui ne demande que l'ouverture de l'espace politique dominé par le FPR (Front Patriotique Rwandais) au pouvoir depuis 18 ans.

Le CLIIR demande aux autorités de Kigali de cesser toute interférence dans le déroulement de cette affaire judiciaire afin que Mme Ingabire Victoire puisse faire appel et bénéficier d'un procès juste et équitable.

Nous appellons aussi la communauté internationale à poursuivre les pressions sur le régime de Kagame pour le contraindre à garantir le respect des droits humains auxquels le peuple rwandais aspire.

Fait à Bruxelles, le 31 octobre 2012

Joseph MATATA, Coordinateur du CLIIR

Twitter: #cliir_asbl Facebook: Cliir_asbl